Entre premiers flirts, amitié et trahisons vivez l'aventure en tant que lycéen du Degrassi High School
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 It's not over... [Gabriel]

Aller en bas 
AuteurMessage
Laureen
Sexy, sassy, smart girl
avatar

Nombre de messages : 601
Grade : 12th
Côté coeur : ...
Humeur-Mode/Chanson : Cheryl Cole - Crazy Stupid Love
Date d'inscription : 03/12/2006

MessageSujet: It's not over... [Gabriel]   Mar 16 Oct - 0:14

Coucher avec Lucas avait été comme une révélation pour Laureen. Elle aimait le jeune homme, et elle et Gabriel c'était du passé. Et le passé appartenait au passé… Aussi, pour être sûre qu'elle considérait cette relation véritablement comme une relation terminée, et aussi pour avouer au jeune homme qu'elle ne ressentait plus la même chose pour lui qu'il y avait un an, Laureen se décida à aller voir Gabriel. Allongée sur son lit, la jeune femme n'arrêtait pas de penser à ce qu'elle pourrait lui dire. Après avoir éluder les questions de Manny pour savoir ce qu'elle avait fait de son samedi, la jeune femme avait filé sous la douche, puis s'était enfermée dans sa chambre. Vêtue d'une nuisette noire, elle se mordait la lèvre inférieure tout en jouant nerveusement avec un objet. Une bague. Sa bague de fiançailles qu'elle avait si précieusement gardée. Elle ne l'avait jamais montré à personne, d'ailleurs personne ne devait se douter qu'elle allait se marier à l'âge de 16ans et demi. Pourtant en y repensant, la jeune femme était alors sûre que c'était le bon choix, que Gabriel était le bon, et qu'avec ce mariage leur famille respectives seraient obligées d'accepter leur union. Et dire qu'elle était même tombée enceinte du jeune homme… Mais ça même Gabriel ne le savait pas, la mère de la jeune femme avait envoyé Laureen dans une clinique privée pour se faire avortée, prétextant qu'elle était partie chez une tante aux Etats-Unis. C'est à ce moment là que la mère de Laureen avait décidé de monter une alliance avec le père de Gabriel pour stopper cette relation entre leurs enfants, qui allait beaucoup trop loin à son goût et qui pour elle, était néfaste pour sa fille. Encore un mauvais souvenir que la jeune femme préférait oublier. Laureen retourna sa bague dans ses doigts, et décida enfin de se lever. Même si elle ne savait pas encore ce qu'elle allait lui dire, il fallait qu'elle le fasse maintenant, car elle savait que la rumeur courait vite dans cette ville, et que Gabriel finirait par apprendre sa relation avec Lucas dans la bouche de quelqu'un d'autre… Ou sur le blog de quelqu'un par exemple. Elle se planta devant son armoire, hésitant sur la tenue qu'elle devait porter. Comme lorsqu'elle sortait avec le jeune homme. Elle voulait toujours être la plus jolie pour lui, bien qu'elle n'avait pas besoin d'être toujours tirée à quatre épingles pour rester la plus jolie aux yeux de son ex-fiancé – enfin selon les dires de celui ci. Mais si elle restait plantée devant son armoire aujourd'hui c'était pour une autre raison. Elle cherchait la tenue qui lui permettrait de rester jolie aux yeux de Gabriel, sans tout de fois trop l'être pour qu'il ne puisse pas croire que leur couple était redevenu ce qu'il était. Mettre un truc court ? Mieux fallait éviter si elle ne voulait pas se retrouver dans le lit du jeune homme. Oui c'était une des faiblesses de Laureen. Elle n'avait jamais su dire non à Gabriel. Bon sauf quand elle avait renoncé à leurs fiançailles mais ça c'était pas de sa faute. Elle l'avait fait contrainte et forcée. Enfin elle espérait qu'elle réussirait tout de même à le repousser et à se montrer ferme en ce qui concernait le fait qu'ils n'étaient plus ensembles, et qu'elle était maintenant avec un autre garçon qu'elle aimait. Autant qu'elle avait pu aimer Gabriel ? Hum… Pas si sûr. Enfin Laureen tentait de s'en persuader. Elle décida finalement d'enfiler un jean taille basse Versace et un chemisier beige Valentino dont elle laissa les deux boutons du haut ouverts. Mouais. Si elle voulait faire en sorte que le jeune homme ne pense pas qu'elle était venue pour qu'ils puissent se remettre ensembles, il fallait qu'elle fasse un petit effort. En fermant par exemple ces deux boutons qui ouverts, permettait de voir un peu – tout est relatif – de son soutien gorge. Cependant la jeune femme laissa sa tenue telle qu'elle et l'accorda avec de magnifiques chaussures à talon ouverts de chez Loriblu. Elle rangea sa bague dans son boîtier qu'elle avait gardée et la mit dans son sac avant de se regarder une dernière fois dans la glace. Les cheveux c'étaient bon, la tenue c'était bon et… Wow wow wow qu'est-ce qu'elle nous faisait là ? N'était-elle pas censée aller voir le jeune homme juste pour lui dire que justement il n'y aurait plus jamais rien entre eux ? C'était pas l'impression qu'elle était entrain de donner en tout cas. Elle descendit les escaliers et attrapa ses clés de voiture sur le buffet du salon. Par chance il n'y avait personne chez les Santos bien qu'il était déjà 19h30, les parents de Manny travaillant, sa correspondante répétait ses scènes à l'extérieur, et ses deux hippies préférés étaient elle ne sais où à manifester pour elle ne savait quoi. Donc personne pour lui poser des questions. Elle s'engouffra dans sa voiture et se dirigea vers l'adresse que Gabriel lui avait donné. Elle savait qu'il vivait dans un hôtel abandonné, dont lui et ses nouveaux amis visiblement avaient réussit à empêcher la destruction. Laureen se demanda d'ailleurs tout le long du trajet qui étaient ces personnes avec qui son ex-chéri restait désormais. Gabriel n'avait jamais était quelqu'un de très social, c'était le cas de le dire. Alors comment se faisait-il qu'il arrivait à rester avec toute une bande de jeunes ? La jeune femme gara sa voiture tout près de l'hôtel et y resta un petit moment, se demandant s'il y avait encore la possibilité de faire marche arrière et de rentrer tranquillement chez elle. Non. Elle devait lui dire. Elle pensa à Lucas pour se donner un peu de courage. Comme ci le fait de penser à son ex-nouveau petit copain – ou peut être pas – pourrait l'aider avec son problème. Elle s'engouffra dans l'ex-hôtel, et regarda autour d'elle. Pour un hôtel qui était menacé de destruction, il était plutôt en bon état. Bon c'est sûr que c'était pas le Hilton mais si c'était les amis de Gabriel qui l'avait retapé, ils avaient fait du bon travail. Comme si elle s'intéressait à la déco intérieure. La jeune femme faisait cela pour cacher son angoisse de LE revoir. Elle se renseigna auprès d'une jeune femme à l'air suspect puis monta au deuxième étage de l'hôtel. Chambre 119. Elle frappa à la porte et souffla un bon coup. Elle y était.

- Gabriel ? C'est Laureen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel
Unknown student
avatar

Nombre de messages : 8
Age : 32
Côté coeur : Laureen
Humeur-Mode/Chanson : Hysteria - Muse
Date d'inscription : 17/08/2007

MessageSujet: Re: It's not over... [Gabriel]   Mer 31 Oct - 22:54

Gabriel était fou de rage. Benson avait l'air de penser qu'elle était la seule à diriger et commençait à le traiter comme une quantité négligeable. La jeune femme avait l'air d'ignorer à qui elle avait à faire. Quelques membres des Ideals avaient déjà commencé leur intrusion au coeur des élèves et des habitants de Degrassi. Dans le mouvement, il y avait des gens de tous âges et anciennement de toutes confessions. Maintenant ils suivaient tous les préceptes édictés par Benson. Tous sauf lui. Parce qu'il était assez malin et détaché de tout pour ne croire qu'en lui. Son début de vie dans la communauté mormone lui avait fait réalisé l'absurdité de croire en un Dieu. Sa mère avait été opprimée au nom d'un homme et d'une chose qui n'avait jamais daigner se montrer à ceux qui l'idôlatrait. Gabriel avait eu le temps pendant son séjour en hôpital pyschiatrique de réaliser que ceux qui croyait en Dieu étaient bien plus fous que lui. Gabriel pourtant se retenait avec difficulté de critiquer Benson. Elle avait tenu sa promesse en le faisant sortir de Paradise, le centre où il était interné et elle avait retrouvé pour lui la femme de sa vie Laureen. Gabriel ferma les yeux et se rappela la joie intérieure qu'il avait éprouvé en la revoyant. Elle était devenue une belle jeune femme exactement comme il l'avait imaginé et rêvé, en plus jolie. Gabriel savait que son amour pour lui était toujours là. Laureen ne pouvait que l'aimer parce que lui l'aimait et qu'ils étaient destinés l'un à l'autre. Il ne pensait pas qu'une force supérieure les avaient lié l'un à l'autre mais c'était l'évidence même qui les poussait à être ensembles malgré les drames. Gabriel avait la certitude que Laureen pensait comme lui... ou finirait par penser comme lui. Parce que d'une manière ou d'une autre la jeune femme serait à lui. L'évidence encore. Gabriel n'était donc pas inquiet pour son avenir avec la jeune femme. La tête posé sur l'édredon de son lit, il se demandait comment réussir à faire chavirer la toute puissante Benson pour usurper à sa place. Etre le calife à la place du calife en quelque sorte. Sa pauvre mère aurait sûrement d'une aide précieuse si elle pouvait encore s'adresser à lui. Malheureusement ce n'était pas le cas. Mais Gabriel c'était une raison. Les plus forts étaient de toute manière les seuls à survivre. Il avait longtemps plaint sa mère avant de se rendre compte que son état et leur relation lui avaient permis de devenir le jeune homme décidé et plein de volonté qu'il était aujourd'hui. Il avait oublié de rajouter le jeune homme délirant persuadé que faire sauter une ville entière et de kidnapper sa future femme l'aiderait à atteindre ses objectifs c'est à dire refonder une civilisation meilleure qui suivrait ses principes à lui. En entendant frapper à la porte, Gabriel s'apprêtait à renvoyer rudement la personne qui osait venir le déranger à une heure pareille. Mais en entendant la voix de Laureen un sourire se dessina sur son visage. C'était encore plus facile que prévu. Son amour avait répondu à son appel et toute la partie kidnapping était donc a annulé. Tant mieux il avait quelques scrupules à devoir baillôner et ligoter sa jolie fiancée. Gabriel fit une inspection rapide de sa chambre après s'être levé de son lit et se dirigea vers la porte qu'il ouvrit. Un sourire ravi et à la fois terrifiant apparut en voyant Laureen.

- Entre.

Gabriel referma la porte derrière la jeune femme et s'accolla contre cette dernière, le sourire toujours aux lèvres. Respirer de nouveau son odeur, la contempler étaient de réels plaisirs dont il ne pourrait jamais se lasser. Gabriel s'approcha et caressa du bout de doigt la joue de Laureen. Sa charmante fiancée était toujours aussi intelligente, elle avait réussi à trouver où il séjournait ce qui était une preuve de plus de l'amour qu'elle lui portait. Bon il oubliait qu'il lui avait un peu donné l'adresse mais il avait cette facilité que la plupart des êtres humains possédaient, celle d'arranger la vérité comme il le souhaitait. Cette faculté rendait les choses beaucoup plus facile. Même avec cette information, Laureen restait quand même supérieure aux autres femmes, parce qu'elle était la sienne. Tous les grands chefs avaient une femme intelligente à leur côté. Gabriel détestait les potiches et Laureen était exactement leur opposé malgré sa beauté et son corps parfait. Corps qu'il rêvait de découvrir de nouveau mais leur relation était au-dessus de la sexualité maintenant ils étaient complémentaires. Et lui taré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laureen
Sexy, sassy, smart girl
avatar

Nombre de messages : 601
Grade : 12th
Côté coeur : ...
Humeur-Mode/Chanson : Cheryl Cole - Crazy Stupid Love
Date d'inscription : 03/12/2006

MessageSujet: Re: It's not over... [Gabriel]   Sam 10 Nov - 1:53

Devant la porte encore close, Laureen sentait les battements de son cœur s'accélérer au fur et à mesure que les secondes défilaient. Une attente qui lui sembla interminable. Elle n'avait qu'une seule envie, rentrer chez elle se calfeutrer sous sa couverture et ne plus jamais en ressortir. Ou pourquoi pas se cacher sous la couverture de Lucas tiens ? Si elle pouvait joindre l'utile à l'agréable, elle ne voyait pas le mal qu'il pourrait y avoir à ça. Seulement voilà, elle avait les jambes telles du béton, et par conséquent ne pouvait faire aucun mouvement. M'enfin c'était pas comme si elle avait du attendre éternellement non plus, car sitôt qu'elle est fini de prononcé sa phrase, l'ancien amour de sa vie – et non plus l'unique – lui ouvrit la porte, avec ce petit sourire délicieusement terrifiant que Laureen lui connaissait bien. Pitié donnez lui une corde qu'elle se pende. Qui y avait-il de délicieux dans ce genre de sourire qui vous glaçait le sang et ne vous donnait pas du tout envie de rester à discuter tranquillement avec la personne ? Au lieu de ça, Laureen entra dans la chambre de Gabriel après que celui ci l'y est si gentiment invité. Waouh. Alors c'était là qu'il vivait. Hum… Il avait un lit double. Intéressant… PARDON ?!? Laureen secoua légèrement la tête pour chasser toutes ses pensées absurdes qui avaient germé dans son esprit et s'assura que d'autres n'allaient pas décidé de séjourner dans sa petite tête avant de relever les yeux vers son ex fiancé. Il était toujours égal à lui même. Décidément il n'avait pas du tout changé. Peut-être avait-il l'air plus mûr et réfléchi qu'avant leur douloureuse séparation… Fallait pas compté là-dessus. Laureen savait qu'elle allait devoir mesurer chacune de ses paroles pour ne pas vexer, ou rendre furieux le jeune homme. Seulement comment annoncer en douceur à un homme fou amoureux de vous et qui aurait tout fait pour vous retrouvez que vous en aimez un autre et que vous êtes passé à autre chose ? Le truc quasi-impossible quoi. La jeune femme regarda Gabriel s'approcher d'elle et le laissa lui caresser la joue. Elle ne put s'empêcher de fermer les yeux. Toujours la même douceur dans les mains du jeune homme lorsqu'il la touchait. Et… Non. Elle devait réagir. Ne pas se laisser avoir par lui. Ou sinon elle ne pourrait jamais lui dire ce qu'elle avait à lui dire et re-craquerait à coup sûr. Elle ouvrit les yeux et recula de quelques petits pas, tout en entortillant l'une de ses mèches et de se mordre la lèvre inférieure, chose qu'elle faisait souvent lorsqu'elle était légèrement – beaucoup – tendue. Gabriel connaissait bien tous ses petits tics qu'elle avait. Elle détourna son regard de lui avant de balayer de nouveau la chambre d'un coup d'œil et de reprendre, la voix plus nouée que lorsqu'elle était devant la porte.

- Alors… Comment tu vas ? Ca te plais Degrassi pour l'instant ? Et ces gens avec qui tu vis… Tu t'entends avec eux ?

Pathétique vous avez dit ? Oui voilà c'était tout à fait ça. Ne sachant comment lui annoncé la chose, Laureen décida de passer par des chemins bien détournés, qui finiraient forcément par la ramener au sujet dont elle voulait lui parler – enfin c'est ce qu'elle espérait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel
Unknown student
avatar

Nombre de messages : 8
Age : 32
Côté coeur : Laureen
Humeur-Mode/Chanson : Hysteria - Muse
Date d'inscription : 17/08/2007

MessageSujet: Re: It's not over... [Gabriel]   Lun 14 Juil - 16:47

Gabriel approcha doucement sa bouche de celle de Laureen pour humer sa délicate odeur. Il pouvait voir les grains de sa peau se lever délicatement. Il lui donnait la chair de poule. Il avait là encore la preuve que ses sentiments à son égard étaient toujours là. Il avait bien fait de se battre pour sortir de son centre. Laureen l'avait attendu. Elle était là. Pourtant il la sentait loin. Elle paraissait éviter son regard comme si elle lui cachait quelque chose. La colère se ralluma en lui en imaginant qu'elle pouvait lui dissimuler quelque chose. Aussitôt toute pensée rationnelle disparu de son esprit et il s'imagina en train de l'étrangler pour lui extirper son secret. Il devait savoir il voulait tout savoir d'elle. Il voulait la posséder entièrement. Sa respiration se fit plus rapide et son pouls s'emballa... Gabriel se ressaisit difficilement et dissimula ses poings serrés dans son dos. Il ne devait surtout pas perdre pied. Laureen l'aimait c'était évident. Il ne devait pas lui faire de mal. Il inspira profondément et recula de quelques pas avant de s'efforcer de répondre.

- Ils sont sympas... lâcha Gabriel la bouche pincée.

Il était évident qu'aucune de ces personnes ne lui importaient maintenant qu'elle était là son adorée, son amour de Laureen. Les mots lui manquaient pour décrire la joie et la douleur qu'il avait ressenti en la voyant. Il avait envie de la serrer dans ses bras mais tout taré qu'il était il sentait bien qu'elle n'en avait aucune envie. Est ce qu'il ne lui avait pas manqué ? Pire est ce qu'il y avait quelqu'un d'autre ? Il serra les poings et s'efforça de paraître aimable. Mais une grimace provoqué par ses tics nerveux lui déformait le visage.


- Je vais bien. J'ai eu quelques soucis mais je vais mieux. Je suis bien. Et toi ? Tu es rayonnante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laureen
Sexy, sassy, smart girl
avatar

Nombre de messages : 601
Grade : 12th
Côté coeur : ...
Humeur-Mode/Chanson : Cheryl Cole - Crazy Stupid Love
Date d'inscription : 03/12/2006

MessageSujet: Re: It's not over... [Gabriel]   Mar 22 Juil - 13:19

Laureen sursauta et recula encore un peu en voyant Gabriel se rapprocher dangereusement de sa bouche. Elle ne devait pas céder, elle n’était pas là pour ça. L’image de Lucas s’imposa dans l’esprit de la jeune femme et celle-ci sourit difficilement à son ex fiancé. Elle essayait de devenir une meilleure personne et embrasser son premier amour n’était pas une des meilleures choses à faire pour entamer ce processus.

- Je suis sûre que tu vas réussir à t’en faire des amis…

La jolie métisse parla doucement, comme par peur de réveiller la colère de Gabriel qu’elle voyait déjà grandir. Elle souffla pour se donner du courage et décida qu’il valait mieux se jeter dans le plat tout de suite, car au point où elle en était, elle n’allait pas rester trois heures dans cette chambre qui ne lui inspirait pas que des pensées catholiques. Laureen repensa à l’amour dans les bras de Gabriel : intense, parfois très doux et parfois d’une brutalité presque vicieuse. Elle chassa ses idées sordides et se concentra sur le présent, sur sa mission.

- Ecoute Gabriel je… Tu n’imagines même pas le choc que cela m’a fait de te revoir libre enfin. Et le bonheur que j’ai pu ressentir. Tu m’as terriblement manqué. Tu es et tu resteras le premier homme que j’ai aimé mais… Il faut que je t’avoue quelque chose.

« Allez, dis-lui. S’il te tue maintenant au moins tu auras savouré l’amour dans les bras de Lucas une fois. » Laureen se mordilla l’intérieur des joues et entoura sa mèches autour de son doigt, de plus en plus stressée. Elle ferma les yeux et compta jusqu’à 3 pour se donner du courage avant d’affronter le regard inquisiteur du jeune homme, qui semblait sur le point de lui sauter dessus.

- Beaucoup de choses se sont passées depuis mon départ et ton… séjour. Je… J’ai perdu notre enfant, j’ai déménagé, et… je suis tombée amoureuse de quelqu’un d’autre. Et même s’il ne sera jamais toi, je l’aime malgré tout.

Laureen réalisa soudain qu’elle venait de lui avouer qu’elle avait été enceinte de lui. Mais quelle conne ! Il n’était pas censé le savoir ! Heureusement, elle n’avait pas parlé de l’avortement et de qui l’avait poussé à le subir. Elle sorti de sa poche la bague dans son écrin et lui donna d’une main tremblante, avant de relâcher ses doigts, comme si elle avait peur de se brûler. La jeune femme fit un pas en arrière, comme pour indiquer qu’elle en avait fini ici et qu’elle était sur le départ.

- J’espère que tu comprends… Je pense que je vais te laisser faire ce que tu as à faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel
Unknown student
avatar

Nombre de messages : 8
Age : 32
Côté coeur : Laureen
Humeur-Mode/Chanson : Hysteria - Muse
Date d'inscription : 17/08/2007

MessageSujet: Re: It's not over... [Gabriel]   Mer 23 Juil - 20:36

Un autre homme ??? Comment osait-elle ? Cette chienne, cette catin, cette trainée ? Et cet homme savait-il qu'il allait prochainement mourir ? Coupable aux yeux de Gabriel d'approcher sa précieuse Laureen. Il sentait la peur qu'elle ressentait en lui avouant son histoire. Il tenta d'apaiser la colère qui grondait en lui. Il ne voulait pas l'effrayer simplement la garder avec lui pour toujours. Il eut l'impression que le sol allait se dérober sous ses pieds lorsque Laureen lâcha l'air de rien qu'elle avait porter son enfant. Leur enfant. Un petit joyau qui avait fait son nid dans son ventre. Les larmes lui montèrent brusquement aux yeux de Gabriel en réalisant tout ce qu'ils avaient perdu par sa faute. Par la faute de leurs parent. Il mourait si elle quittait cette pièce.

- Restes Lau...

Sa paume se posa contre celle de Laureen reproduisant ce geste tendre qu'il avait fait tant de fois auparavant. Gabriel anticipa le frisson de plaisir qui le parcourut dès que son épiderme fut en contact avec celui de Laureen. Sa seconde main se posa sur la hanche de Laureen, pour ensuite approcher sa taille fine contre son corps tremblant de désir pour elle.

- Notre bébé... Pourquoi ? Que s'est-il passé ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laureen
Sexy, sassy, smart girl
avatar

Nombre de messages : 601
Grade : 12th
Côté coeur : ...
Humeur-Mode/Chanson : Cheryl Cole - Crazy Stupid Love
Date d'inscription : 03/12/2006

MessageSujet: Re: It's not over... [Gabriel]   Jeu 24 Juil - 10:10

Laureen se figea dans les bras de Gabriel lorsque celui-ci la toucha pour l’approcher de son corps. Elle pouvait sentir sa fureur, son désir mais aussi son amour pour elle, et ce tourbillon de sentiments la mettait mal à l’aise. Elle était sûre de son choix, sûre d’aimer Lucas et de vouloir tenter de fonder quelque chose avec lui, mais Gabriel restait Gabriel, et ce malgré ses côtés de fou échappé de l’asile. Elle baissa les yeux, honteuse. Comment pouvait-elle lui avouer la vérité ? Elle décida alors de lui mentir, en se disant qu’elle tentait de le protéger, alors qu’en fait, elle protégeait les personnes qui les avaient séparés.

- Je… Avec tout ce qui s’est passé, entre ton départ, l’incendie et tous les autres problèmes que nous avions… J’ai fait une fausse couche.

La jeune femme se décida enfin à affronter le regard du jeune homme et ne put se contenir lorsqu’elle remarqua ses yeux brillants de larmes. Elle se décida enfin à le toucher et essuya délicatement une larme qui venait de rouler sur la joue de Gabriel. Ce geste aussi tendre qu’anodin renvoya Laureen 2 ans en arrière, au moment où tout allait bien entre eux, et que le jeune homme venait de la demander en mariage. Elle ne put donc s’empêcher de poser doucement ses lèvres sur celle de Gabriel. Ce baiser était un parfait baiser d’adieu , pensa la jeune femme. Elle décolla ses lèvres de celles du jeune homme avant de murmurer tendrement :

- Je suis désolée…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel
Unknown student
avatar

Nombre de messages : 8
Age : 32
Côté coeur : Laureen
Humeur-Mode/Chanson : Hysteria - Muse
Date d'inscription : 17/08/2007

MessageSujet: Re: It's not over... [Gabriel]   Dim 27 Juil - 15:53

Tout se mélangeait dans la tête de Gabriel pour former un épais brouillard opaque. Il avait l'impression de sortir d'un cauchemar pour replonger dans un autre encore plus confus dans lequel Laureen perdait leur enfant. Finalement le tourbillon cessa lorsqu'elle l'embrassa. Mais au lieu de se sentir heureux lorsqu'elle s'arrêta pour s'excuser, Gabriel se sentit trahi.

- De quoi es-tu désolée Laureen de toujours m'aimer ? Ou de me briser le cœur en me révélant cette relation avec un autre ?

Le regard de Gabriel se fit sombre et dur comme avant chacune de ses colères. Il détailla durement l'adolescente avant de se poser sur son ventre. Il était plat et ferme mais il l'imaginait sans peine rond et tendu par la présence d'un petit être. Cette pensée fit disparaitre toute colère en lui. Pas à pas il s'approcha de Laureen et posa sa main sur sa joue. Il ferma les yeux pour mieux savourer sa chaleur contre ses doigts. Sa main descendit dans son cou sa nuque derrière laquelle il passa sa main pour la tenir fermement.

- Ne me résistes pas. Pas cette fois.

Gabriel ouvrit finalement les yeux pour regarder Laureen. Il la voulait maintenant et n'accepterait pas un refus. Il sentait son désir, il savait qu'elle en avait tout autant envie que lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: It's not over... [Gabriel]   

Revenir en haut Aller en bas
 
It's not over... [Gabriel]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» DE GABRIEL BIEN AIME A MARC BAZIN LES PRIMAIRES SANG UN CONSEIL ELECTORAL !e
» LES Voies DE LA RECONSTRUCTION PAR JEAN GABRIEL FORTUNÉ.
» Gabriel Soap, [validée]
» Justin Gabriel Vs Ted DiBiase Jr
» Justin Gabriel Vs Evan Bourne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Degrassi RPG :: The Ideals : Lieu de rassemblement-
Sauter vers: