Entre premiers flirts, amitié et trahisons vivez l'aventure en tant que lycéen du Degrassi High School
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La rentrée... en retard.

Aller en bas 
AuteurMessage
Lyra
Adorablement déjantée
avatar

Nombre de messages : 879
Age : 30
Grade : Université, enfin peut être o_O
Côté coeur : J'aime tout le monde
Humeur-Mode/Chanson : Mode: Peace & Love / Where is my Mind ?
Date d'inscription : 20/08/2006

MessageSujet: La rentrée... en retard.   Dim 9 Sep - 20:49

Lyra n'avait aucune notion du temps. Ni de tout ce qui était un tantinet materiel, c'était bien connu. Voilà pourquoi, ce matin là, la brunette d'habitude surexcitée était pour la presque première fois de sa vie... stressée à mort. Oui, elle avait tout de même réussi à oublier sa rentrée. Et ça ça craignait fortement, surtout lorsqu'on débarque dans un endroit inconnu dans une section où les gens vous qualifieront sûrement de tarée la première fois qu'ils vous verront. Lyra s'en voulait à mort et ce petit inconvénient lui donnait presque envie de rentrer en stop à Degrassi et de se terrer dans l'appart de Manu avec ce dernier jusqu'à la fin des temps. Voilà. Seulement si elle faisait ça, ses parents risqueraient de lui couper les vivres et de la traiter de bonne à rien. Déjà qu'ils n'avaient pas été franchement satisfaits du choix d'orientation de leur fille, qu'ils avaient qualifié de future intermittente du spectacle. Comme si elle n'avait que ça à faire alors qu'elle devait sauver le monde. Parfois, les adultes étaient idiots. Enfin, ils avaient tout de même été particulièrement satisfaits de voir leur petite fille rebelle finir par rentrer dans les rangs et intégrer l'université. Voilà pourquoi ils avaient voulu la récompenser en lui offrant un voyage en Afrique, vu l'intêret que Lyra avait pour le pays. Elle avait été franchement contente avant de découvrir qu'en fait ils lui avaient offerts un circuit comprenant hôtels luxueux et... safaris photos. Un truc outrageusement commercial. Nul, en somme. Lyra n'avait donc pas eu l'occasion de faire la connaissance d'ethnies passionnantes avec qui elle aurait parlé de la création du monde et partagé des repas locaux maigres. Un vrai enrichissement personnel. Au lieu de ça, elle avait été entourée de touristes Allemands et Anglais pour la plupart qui se plaignaient de l'éléphant qui n'était pas bien cadré. N'importe quoi. Enfin, elle avait tout de même profité de ses derniers jours à Degrassi et avait promis à Manu de revenir le voir touuuut le temps. Lyra ferait de son mieux pour aller voir Ray qu'elle adorait toujours autant, persuadée qu'il ferait de grandes choses, avec sa philosophie si profonde. Elle aurait adoré raisonner aussi bien que son ami, mais ce n'était malheureusement pas le cas. Elle était bien trop décousue. Enfin, là n'était pas la question. Lyra était super en retard et avait déjà manqué deux jours de cours. Arrivée à l'université, toute essoufflée parce qu'elle avait dû courir de son appart' minuscule jonché de cartons jusqu'à St Georges. Elle était donc totalement décoiffée mais avait pensé à mettre un pantalon, certes trop large, pour sa rentrée à elle, dans un moment de génie. Après avoir ôté les mèches qui lui barraient le front - et la vue - Lyra tenta de reprendre son souffle tout en jetant un regard fort peu inspiré au plan de la fac. Hum, c'était encore plus facile de se repérer dans la fôret amazonienne que dans cette université.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oliver
Taré de Dieu
Taré de Dieu
avatar

Nombre de messages : 130
Côté coeur : Lyra
Date d'inscription : 11/07/2006

MessageSujet: Re: La rentrée... en retard.   Dim 9 Sep - 21:34

Oliver était ravi de l'opportunité que son bon vieil ami Monsieur Snyder lui avait offert en lui permettant de sauter une classe alors qu'il se trouvait en seconde. Maintenant il réalisait la chance qu'il avait de quitter un an plus tôt, ce lieu de débauche qu'était devenu Degrassi. Oliver ne regrettait rien : ni ses anciens amis, ni le club de l'amitié qui était plutôt celui de la perversité grâce à Collin Thomas et son ex-pas-épouse. Les vacances pouvaient changer les gens et faire d'eux des êtres évolués et meilleurs, mais son séjour dans une église en Géorgie avait convaincu Oliver que son âme était pure et blanche et qu'il était surtout destiné à ce métier. Toutefois il devait avouer que la nuit il avait souvent penser à Lyra et que ses pensées impures qu'il avait violement tenté de combattre lui avait comprendre que le célibat était peut-être une solution trop extrême pour se rapprocher de Dieu. Au désespoir - un peu de ses parents - Oliver décida que la vie d'ermite était une voie trop solidaire pour lui, et celle de prêtre trop douloureuse. Il allait devenir pasteur ce qui était une bonne combinaison entre ses - petites - envies et ses ambitions pour la jeunesse et les hommes en général. Ainsi si ses fiancailles avec la ravissante Tayra était toujours à l'ordre du jour et sa relation avec Dieu encore irréprochable. En entrant à l'université Saint Georges, Oliver sentit qu'une toute nouvelle vie commençait maintenant pour lui. Il allait être enfin au plus prêt de cette vie d'adulte qu'il rêvait de commencer depuis qu'il avait compris que les autres personnes de son âge ne pensait qu'au plaisir. Oliver voyait plutôt sa vie comme un immense sacrifice faîtes de contraintes et de dates butoires. Ses premiers cours s'étaient très bien passé puisque les professeurs n'avaient abordé que ses sujets favoris : le pêché et l'adoration de Dieu. Il sortait justement de l'un des cours lorsqu'il croisa une élève aux cheveux mal démêlés dont le visage lui était beaucoup trop familier.

- Qu'est ce que... Hum. Qu'est ce que tu fais là ?!?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyra
Adorablement déjantée
avatar

Nombre de messages : 879
Age : 30
Grade : Université, enfin peut être o_O
Côté coeur : J'aime tout le monde
Humeur-Mode/Chanson : Mode: Peace & Love / Where is my Mind ?
Date d'inscription : 20/08/2006

MessageSujet: Re: La rentrée... en retard.   Dim 9 Sep - 22:35

Lyra fixait maintenant depuis cinq bonnes minutes le fichu plan de l’université, espérant que sa grande spiritualité l’aiderait à trouver la voie de la sagesse, ou dans ce cas là, son fichu chemin. Elle avait déjà loupé plusieurs jours de cours et ne comptait pas en louper davantage, surtout qu’elle adorait l’art et qu’elle sentait qu’elle serait LA révélation de sa promo. Bah oui, elle était touche à tout, super inspirée et en plus, avait eu une tonne de temps libre à traîner au terrain vague pour pouvoir penser à ses futures œuvres et pour les peaufiner. Lyra ne savait pas trop quel serait le chef d’œuvre qui la révélerait à sa juste valeur, faisant oublier son air illuminé et ses vêtements mal choisis. En tout cas elle voulait quelque chose de franchement novateur. Elle hésitait encore… Peut être que peindre une scène de crime pouvait être un truc vachement transcedant et le faire d’une façon crue permettrait de sensibiliser les gens. Ou alors, immortaliser un couple en plein acte sexuel pouvait faire un tabac aussi. Lyra fourmillait d’idées et d’ailleurs elle comptait décorer son appartament d’une magnifique sculpture en objets recyclés. Ca aussi ça serait dément. Seulement, pour accomplir sa grande destinée, il fallait encore qu’elle trouve sa salle de classe – oui ils n’étaient pas assez nombreux dans sa section pour remplir un amphi – et ça, c’était loin d’être gagné d’avance. En entendant une voix s’adresser à elle, ce fut seulement la confirmation de ce qu’elle pensait depuis toujours : il y avait franchement une bonne étoile qui veillait sur elle. Lyra se retourna et fut doublement surprise de voir… Oliver ?! Bien trop désespérée pour faire la difficile et surtout bien trop contente de voir un visage familier parmi la foule d’étudiants inconnus dans une ville… inconnue, elle se retint de lui sauter au cou parce qu’elle était persuadée qu’il n’aimait pas vraiment les élans d’affections incontrôlés, avant de commencer à parler bien trop rapidement et de sa voix aigue particulièrement agaçante.

OLIVER ! Si tu savais comme je suis contente de te voir, je suis super perdue. J’ai même loupé ma rentrée tu te rends compte ? Parce que oui, j’vais à l’université, ça doit t’étonner, mais tu vois, je suis capable de faire quelque chose de ma vie, moi aussi. Dis, tu connais la ville ? Tu pourrais peut être me montrer tout ce qu’il y a de sympa à voir, non ? Et si en plus tu arrives à trouver la salle 363 sur cette carte trop compliquée je t’adulerai à vie.

Elle s’arrêta un instant pour reprendre son souffle, avant de prendre conscience qu’elle était en train de parler d’une façon normale au garçon à cause de qui elle avait dormi sous un arbre, et sous la pluie. Reprenant ses esprits, Lyra se passa la main dans ses cheveux emmêlés, avant de le regarder d’une façon légèrement suspicieuse.

Mais, au fait… qu’est-ce que TU fais ici ? Me dis pas que t’as décidé de devenir comédien ou peintre ou je sais pas quoi encore, c’est impensable. Comme si moi j’devenais braconnière en fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oliver
Taré de Dieu
Taré de Dieu
avatar

Nombre de messages : 130
Côté coeur : Lyra
Date d'inscription : 11/07/2006

MessageSujet: Re: La rentrée... en retard.   Lun 10 Sep - 2:07

Oh qu'il la détestait avec ses grands cheveux fillasses mal coiffés et son sourire perpétuellement collé sur son visage. Oliver était persuadé désormais que Lyra était là pour lui pourrir la vie. Juste au moment où il venait de trouver sa voie, et quand il venait s'abreuver du savoir divin, son corps tout décharné qui invitait à céder à la tentation venait se plantait là devant lui. Pourtant Oliver s'étonna d'être beaucoup moins remonté qu'auparavant si pour une fois il se laissait même aller il pourrait même penser qu'il n'était pas mécontent de trouver là un visage connu. Cette idée étant parfaitement grostesque, Oliver décida de ne pas poursuivre et de ne plus jamais faire confiance à ses sentiments qui de toute évidence se trompaient. Il détestait Lyra et la voir ici dans ce lieu quasi sacré à ses yeux étaient la pire chose qui aurait pu lui arriver. Mais il n'arrivait toujours pas à se mettre en colère comme d'habitude comme à chaque fois qu'elle ouvrait la bouche pour entamer un flot de paroles qui ne cessait que quand la demoiselle n'avait plus assez de souffle pour poursuivre. Oliver eut un petit sourire satisfait en entendant qu'elle était contente de le voir avant de se rappeler que le moindre évenement qui ne faisait pas de mal à un animal réjouissait l'hippie débauchée qu'elle était. Il fut encore plus flatté qu'elle le considère comme il se doit c'est à dire comme un sauveur. Dans ses conditions, il fut difficile à Oliver de lui toucher un mot sur sa tenue inappropriée.

- Pourquoi ce genre de comportement ne m'étonne même pas venant de toi ?

Il soupira tout en dissimulant un sourire, heureux de montrer à quel point il était intelligent et surtout à quel point il pouvait se montrer serviable. Oui Lyra , Collin et Becca n'avaient pas la palme de la gentillesse selon lui au club de l'amitié et lui arrivait à lui aussi de rendre de menus services sans demander de compensations après tout c'est ce que faisait les bons chrétiens. Et il était un bon chrétien.

- Je ne connais uniquement que l'église et je crois savoir que ce genre d'endroit ne te convient pas... Si ce n'est pas plutôt le contraire. La salle 363 est juste en haut. Je vais t'accompagner c'est sur mon chemin.

Oliver arrangea le col de sa chemise quand ses yeux roulèrent accidentellement sur la nuque découverte de Lyra. Il s'éclaircissa la gorge et se demanda quelles drogues avaient pu abimer ainsi son cerveau pour seulement penser qu'il puisse entamer une carrière dans des voies aussi... inutiles pour les autres et la société. Il fut quand même vexé que Lyra le pense incapable de commencer une carrière en tant que peintre ou acteur.

- Et bien figure toi que je dessines très bien et j'ai fait un excellent Joseph dans la pièce de la paroisse. Je suis là pour les cours de théologie. Je veux devenir pasteur et toi tu es là pour le dessin je parie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyra
Adorablement déjantée
avatar

Nombre de messages : 879
Age : 30
Grade : Université, enfin peut être o_O
Côté coeur : J'aime tout le monde
Humeur-Mode/Chanson : Mode: Peace & Love / Where is my Mind ?
Date d'inscription : 20/08/2006

MessageSujet: Re: La rentrée... en retard.   Mer 12 Sep - 12:57

Lyra ne releva même pas la première remarque fort sympathiqe d'Oliver parce qu'elle n'avait pas envie qu'il s'énèrve et la perde dans l'immensité de l'université juste parce qu'elle l'avait agacée. Oui, parfois elle avait de l'esprit, mais celui-ci avait tendance à s'évaporer bien trop rapidement. De toute manière, elle était persuadée d'être bien plus mature qu'Oliver - la bonne blague - et savait pertinement que son cerveau n'était pas assez fourni pour lui permettre d'exprimer deux sentiments à la fois. En somme, si elle avait besoin de lui, elle ne pouvait pas le détester en même temps. Sûrement à cause des drogues diverses et variées qu'elle avait pu ingurgiter et qui avaient carrément amoindri ses réserves de neurones. Voilà une explication tout à fait plausible. C'est pourquoi Lyra ne se départit même pas de son sourire fixe et qui avait l'air sûrement très niais tandis qu'Oliver parlait, le regardant avec ses grands yeux toujours aussi ébahis. D'ailleurs Lyra était preque persaudée qu'il se forçait à paraître désagréable parce qu'elle était prête à parier sur une des pattes de Peter-son-furet - oui elle n'est pas assez inhumaine pour parier sur sa vie, tout de même - qu'elle avait vu poindre un simulacre de sourire. Il devait être gravement malade. Peut être même atteint de la peste, ou une autre maladie moyennageuse tout aussi dangereuse. Lyra fronça tout de même ses sourcils lorsque son ex-futur-ennemi fit un sous-entendu qu'elle comprit... malgré sa totale absence de subtilité. Non mais n'importe quoi. Ses parents aristocratiques et très croyants l'avaient tout de même forcés à se rendre à la messe touuus les dimanches matins vêtue d'une robe digne d'un Mardi gras pendant au moins.... huit années quoi. Ou peut être dix en fait. Lyra ne parvenait plus à se rappeler à quel âge elle avait fini par se rebeller et à refuser d'avoir la dégaine d'Alice au pays des merveilles, le lapin blanc en moins.

Bon alors on visitera la ville ensemble comme ça. Et on évitera de passer par l'Eglise, j'trouve ça trop austère. Mais par contre jtassure que je suis assez bien pour elle, mes parents m'ont forcé à y aller pendant des années. J'ai pourtant toujours trouvé ça super soporifique. Et la chorale était une abomination. Mais sinon c'était fun. Enfin un peu. Ajouta-t-elle pour ne pas le vexer - comme si ce n'était pas déjà fait.

Lyra adressa toute de même un sourire ravi à Oliver lorsqu'il lui dit qu'il allait l'accompagner, agréablement surprise par cette soudaine sympathie. Après un coup d'oeil à sa montre qui lui montra que si elle restait plantée là, elle allait encore louper son troisième - ou quatrième elle ne comptait plus - jour de classe, elle prit la main d'Oliver histoire de le traîner derrière elle, même si la logique voulait que ce soit celui qui guide qui ait le droit de traîner l'autre derrière lui. Cependant, Lyra s'arrêta net en entendant la réplique d'Oliver et ne put s'empêcher d'exploser de rire d'une façon très très agaçante en l'imagineant en Joseph. Là, ça en était trop. Qu'il sache dessiner la choquait déjà assez mais en fait c'était logique étant donné que faire un croquis d'un macchabé sur une croix ne demandait pas franchement des qualités artistiques surdéveloppées, n'est-ce pas ?

Je te crois pas pour le dessin, tu seras obligé de me dessiner quelque chose. Mais attention, un truc qui ne ressemble pas ni de près ni de loin à un machin religieux. Tiens, dessine moi Peter. C'est un super modèle non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oliver
Taré de Dieu
Taré de Dieu
avatar

Nombre de messages : 130
Côté coeur : Lyra
Date d'inscription : 11/07/2006

MessageSujet: Re: La rentrée... en retard.   Lun 17 Sep - 19:32

Oliver ne savait même pas quoi répondre à Lyra qui se bornait à tout comprendre de travers. Il était persuadé qu'elle le faisait exprès pour l'énerver et le faire passer pour quelqu'un de méchant et pyschotique ce qui était loin d'être son cas. Bien des gens le trouvaient sympa et marrant bien qu'au fond Oliver n'ai jamais trouvé que c'était des qualités. Il s'en moquait que tout le monde le trouve méchant du moment qu'il savait qu'il était droit et honnête. Mais passer pour le rabbat joie du groupe et même du lycée le pesait sérieusement. Il s'en était déjà rendu compte pendant la fête du 31 décembre où il faisait pénitence pendant que les autres s'amusaient. Personne ne le savait mais c'était lui qui leur avait plus ou moins sauvé la vie en appelant la police. Personne ne l'avait remercié. Ingrats. Et ils lui préféraient tous des êtres vaniteux et abjects comme Wheels et sa bande de sots paresseux. Oliver ne comprenait décidément pas le sens critique des adolescents d'aujourd'hui. Il essayait de se montrer moins sévère mais à chaque fois ils commettaient un acte qui lui rappelait pourquoi il les haissait tant. Comme quand Lyra lui disait qu'elle trouvait l'église soporiphique. Mécréante.

- Ouais... c'est super fun. grimaça Oliver dans une dernière tentative d'être "sympa".

Oliver recommençait à gromeller dans sa barbe inexistante quand il se sentit tiré par la main par Lyra. Elle avait beau être maigre, elle avait quand même une sacré force qui ne pouvait venir que du Malin. Nouvelle preuve. Oliver laissa quelques secondes supplémentaires sa main juste histoire de savourer le contact chaud de la peau de Lyra avant de reprendre ses esprits et de la retirer rapidement pour la coincer sous son bras. Il passa devant pour lui indiquer la route et poussa la porte qui menait aux escaliers pour se rendre au troisième étage.

- Tu crois que ton imbécile de taupe est assez intelligente pour te comprendre et même pour porter un prénom humain mais tu ne crois en mon talent de dessinateur ? Je ne fais que des portraits. DE VRAIS GENS.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyra
Adorablement déjantée
avatar

Nombre de messages : 879
Age : 30
Grade : Université, enfin peut être o_O
Côté coeur : J'aime tout le monde
Humeur-Mode/Chanson : Mode: Peace & Love / Where is my Mind ?
Date d'inscription : 20/08/2006

MessageSujet: Re: La rentrée... en retard.   Mer 19 Sep - 12:11

Lyra adressa un sourire radieux à Oliver, même si elle se rendait compte qu'être sympa lui coûtait de plus en plus d'efforts. Certes, il avait le droit d'être méchant avec elle comme à son habitude, mais après être arrivée devant sa salle de classe. Pour éviter de l'agacer davantage, elle nota mentalement d'éviter le sujet église. Comme si elle ne le savait pas depuis le temps. Mais bon, de toute manière, sa note mentale s'effacerait aussi rapidement qu'elle avait été pensée, parce qu'elle n'avait pas de tête. Ou pas de mémoire plutôt. Enfin, si. Il lui arrivait de retenir par coeur le nombre d'arbres massacrés dans le monde ou le nom scientifique de tas d'espèces en voie de disparition ou même des phrases de courtoisie Zoulous ou Tibétaines. En fait, Lyra avait simplement une mémoire ultra sélective qui ne pouvait pas s'embarasser de trucs superflus. Genre comment ne pas froisser les gens. Après tout Manu, Collin ou Ray ne l'embêtait jamais avec ça. Peut être parce qu'ils la croyaient légèrement folle et pas capable d'assimiler les plus simples règles de biénséance, c'était aussi envisageable. Lyra le suivit finalement tout en levant les yeux au ciel lorsqu'il retira sa main, persuadée qu'il devait être trop choqué par son geste pourtant naturel et spontané. Elle se retint de lui dire qu'il était plus drôle quand il avait bu, parce qu'elle se doutait bizarrement que cela scellerait la fin de sa carrière de guide d'université en fait. Alors qu'elle allait grimper les escaliers en sautillant à moitié comme l'ado attardée qu'elle était, Lyra s'arrêta net en l'entendant INSULTER Peter Pan, et croisa ses bras trop maigres sur sa poitrine quasi-inexistante avant de regarder Oliver, un sourire amusé aux lèvres.

T'insultes pas Peter sinon j'lui dis de te MORDRE. Et vas-y si tu sais faire des portraits de vrais gens. Dessine-moi. Et dis-moi pas que t'as pas de matériel, t'as que te servir dans mon sac.

A l'instant même où elle avait fini sa phrase, Lyra était persuadée que c'était une bien mauvaise idée et qu'Oliver-le-méchant allait en profiter pour la défigurer. Il allait la faire squelettique alors qu'elle était toute à fait normale ou alors il allait rendre ses cheveux encore plus emmêlés alors que franchemetn, ils étaient simplement naturels. Et depuis quand c'était mal de laisser ses cheveux vivre leur vie, hein ? Lyra n'était absolument pas superficielle et ne faisait pas attention à son apparence - bon d'accord, elle s'en fichait - mais elle aurait tout de même carrément vexée si Oliver la massacrait. Ou plutôt, si il reflètait la réalité xD

Et c'est pas la peine de me faire un nez énorme pour te venger parce qu'il est moins gros que le tien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oliver
Taré de Dieu
Taré de Dieu
avatar

Nombre de messages : 130
Côté coeur : Lyra
Date d'inscription : 11/07/2006

MessageSujet: Re: La rentrée... en retard.   Ven 21 Sep - 15:44

Oliver se demandait si il serait viré si il débarassait l'université Saint Georges de la présence de Lyra. Probablement. A peine arrivée elle ensolleillait déjà l'endroit avec son énergie débordante - et fatiguante- alors que lui faisait déprimés tous les pseudos artistes avec sa mine austère. Il enfonça ses mains dans ses poches même si il savait que ce n'était pas poli et soupira devant tous les mouvements superflus que faisait Lyra comme sauter dans les escaliers au lieu de les monter convenablement. Il continuait de monter quand elle s'arrêta net arrêtant par la même occassion sa progression ce qui eut le don de l'agacer encore plus. Il eut un petit sourire amusé quand elle le menaça de dire à son raton laveur-fouine de le mordre. Quoiqu'il devait pêut-être s'inquiéter Lyra était si méchante que sa bête pouvait bien lui transmettre la rage. Oliver la fussilla alors du regard et adopta la même posture qu'elle.

- Je croyais que tu avais cours. fit remarquer Oliver après sa proposition de portrait.

Cette fille était l'inconstance même. Jamais en place. Oubliant ce qu'elle allait faire dans la minute et se passionnant pour autre chose ou quelqu'un en quelques secondes. Tout ce qu'il détestait puisque la rigueur était son mot préféré. Oliver posa sa main sur son nez qui était l'une des rares parties de son corps qui ne le complexait pas et jeta un regard furibond à Lyra avant de la bousculer pour pouvoir passer.


- Mon nez est très bien. Tayra et Dieu l'aime. C'est le principal. Maintenant viens au lieu de faire l'idiote comme d'habitude tu vas nous mettre en retard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyra
Adorablement déjantée
avatar

Nombre de messages : 879
Age : 30
Grade : Université, enfin peut être o_O
Côté coeur : J'aime tout le monde
Humeur-Mode/Chanson : Mode: Peace & Love / Where is my Mind ?
Date d'inscription : 20/08/2006

MessageSujet: Re: La rentrée... en retard.   Ven 21 Sep - 19:13

Rabat-joie, rabat-joie et re rabat-joie. De toute manière Lyra était sûre qu'il n'allait pas accepter. Sûrement parce qu'il avait la trouille étant donné que lui n'était pas un artiste accompli comme elle. La preuve, il manquait tellement d'originalité qu'il copiait même SA posture. Et puis de toute manière Lyra n'était pas encore idiote, elle savait pertinemment qu'elle avait cours. Seulement pour les gens ouverts d'esprits et passionnés, l'art était au-dessus de tout, c'était évident. Alors si elle avait l'inspiration ou inspirait son prochain, il était de son devoir d'oublier les dures réalités quotidiennes pour se donner corps et âme. Seulement c'était un truc bien trop cool pour qu'Oliver puisse le comprendre. Voilà. Et oui Lyra comptait avoir son année. Enfin du moins elle allait vouloir l'avoir une fois qu'elle aurait compris comment tout ça fonctionnait - ce qui n'était qu'une question de jours. Bon d'accord peut être une question de mois en fait. Bref. Oliver pouvait être fier de lui, il avait totalement cassé l'ambiance et maintenant Lyra n'avait plus qu'une seule envie, se dépêcher d'aller en cours pour rencontrer des artistes sympas et qui comprendraient sa juste vision des choses. VOILA.

Je sais que j'ai cours. Et je sais aussi que tu te défiles parce que t'es pas un artiste. C'est pas grave de toute façon, j'savais que j'avais raison.

Lyra était passée en mode chieuse et savait combien elle devenait encore plus agaçante qu'à l'accoutumée, ce qui n'était pas peu dire. Enfin, ce n'était tout de même pas sa faute si Oliver ne la trouvait pas aussi adorable et gentille que tous les autres. De toute manière ce n'était qu'un immonde menteur et mentir c'était mal. Bah oui, elle se souvenait très bien qu'il lui avait dit qu'il l'aimait bien. Bon c'était avant qu'il s'énerve et qu'elle finisse la nuit dehors en le maudissant mais c'était dit quand même. Lorsqu'Oliver la bouscula exprès, elle soupira bruyamment avant de lever les yeux au ciel. Parce qu'elle tenait à arriver à l'heure, elle consentit à lui emboîter le pas en lâchant de sa voix trop aigue.

Je suis moins idiote que la personne qui croit que Dieu lui parle pour lui dire qu'il apprécie son nez. Mais merci quand même de m'accompagner, je te revaudrai ça
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oliver
Taré de Dieu
Taré de Dieu
avatar

Nombre de messages : 130
Côté coeur : Lyra
Date d'inscription : 11/07/2006

MessageSujet: Re: La rentrée... en retard.   Lun 24 Sep - 2:59

Oliver était persuadé que se prendre ainsi la tête avec Lyra avait des effets néfastes sur sa santé. D'ailleurs maintenant à chaque fois qu'il pensait à elle ou se trouvait en sa compagnie il avait d'étranges palpitations au coeur. Cette fille et son fichu caractère étaient en train de le tuer. Oliver passa sa main dans ses cheveux bruns qu'il avait finalement coupé après des années de coupe au bol façon seventies. Lyra était tellement agaçante qu'il rêvait de lui brosser rageusement ses cheveux emmêlés. Oui Oliver avait une manière bien à lui d'évacuer toutes ses frustations et sa colère à travers des fantasmes particuliers. C'était CA son âme d'artiste dont Lyra se moquait et semblait refuter l'existence. Jalouse. Egoïste. Comme tous les gens de son espèce, Lyra préférait croire que les gens comme lui étaient des gens stupides et bornés avec une bible en pierre à la place du coeur. Il savait que répondre à ses provocations n'arrangaient rien mais il refusait de s'écraser face à une fille qui prenait un castor pour son meilleur ami.

- Non j'ai raison. Et peu importe la conversation que l'on ai eu et que l'on aurait j'aurais toujours raison. Ta petite tête de pêcheresse hippie ferait mieux de le retenir ! Ce soir viens chez moi et je te dessinerais. Pas besoin que tu amènes ton matériel j'ai le mien.

Oliver allait passer devant elle pour bouder mais bien entendu Lyra la surpassa en envoyant une remarque encore plus pertinente et loin d'être fausse. Gnagnagna. Qu'est ce qu'elle en savait elle d'abord si Dieu ne venait pas le rassurer sur ses complexes physiques. Sorcière. Il la détestait tellement qu'il pouvait presque le hurler pendant une journée entière. Elle était si agaçante à jamais se taire et à sans cesse vouloir avoir raison alors qu'elle avait tort.

- Contente toi de te taire ça suffirait largement et tu me devras plus rien.

Oliver avança aussi vite que Lyra et ils se trouvèrent enfin devant sa fameuse salle de classe.

- Je viendrais te chercher à 18h. Nous dînons à 19h. Essayes d'être présentable s'il te plaît il y aura mes parents. Je te dessinerais après le dîner. Tu es obligée de venir manger... Mes... Mes parents ne laissent pas venir des gens chez moi si ils n'ont pas d'abord manger avec nous. Tradition irlandaise ! Tu voulais autre chose ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyra
Adorablement déjantée
avatar

Nombre de messages : 879
Age : 30
Grade : Université, enfin peut être o_O
Côté coeur : J'aime tout le monde
Humeur-Mode/Chanson : Mode: Peace & Love / Where is my Mind ?
Date d'inscription : 20/08/2006

MessageSujet: Re: La rentrée... en retard.   Mar 25 Sep - 3:02

Lyra sursauta presque lorsque Oliver scanda qu’il avait raison. C’était affolant de voir à quel point le garçon était d’humeur changeante. Mais même si elle persuadée qu’il avait été braconnier dans une autre vie vu les œillades terrifiantes qu’il envoyait toujours à Peter Pan et même si elle lui trouvait parfois des airs de psychopathe psychorigide peu rassurant, Lyra aimait bien se chamailler avec lui. Du moins, quand ça ne la mettait pas hors d’elle. En fait, comme elle était une fille plutôt excessive et expansive elle arrivait de passer d’un état à l’autre en deux minutes chrono. Et là, elle aimait bien se disputer avec lui. Elle avait l’impression que le karma du garçon s’était radouci – grâce à elle et à sa bonté d’âme, évidemment – et qu’il n’avait plus autant envie qu’avant de l’immoler par le feu. Du moins c’était ce qu’elle pensait. Lyra passa la main dans ses cheveux bruns tout emmêlés et ne pensa même pas à le contredire, et se contenta d’hocher la tête bêtement. Elle avait toujours besoin d’être recadrée certes, mais le ton directif d’Oliver n’attendait de toute manière aucune réponse et elle n’osait pas aller contre lui, pour une fois. De toute façon il lui donnait tort vu qu’il allait la dessiner et qu’en plus il avait du matériel, chose qui la choqua, soit dit en passant. Mais bon, Lyra restait persuadée qu’il la déformerait exprès pour l’embêter. Dans ce cas là elle trouverait bien une façon de se venger moins barbare que celle entreprise pour se débarasser de Dan-le-nul. Elle pourrait toujours traîner Oliver à une de ses manifestations supers où ils seraient à coup sûr poursuivis par la police ? Oui, il devrait a-do-rer. Surtout l’entendre scander de sa voix suraïgue des slogans de son imagination donc forcément sans queue ni tête. Elle l’imaginait déjà parfaitement, avec son air austère plaqué sur le visage.

Euh, d’accord, d’accord, pas la peine de t’énerver.

Lyra soupira de plus belle lorsqu’il surenchérit en lui disant de se taire. Si il y avait bien une phrase qu’elle ne supportait pas, c’était celle-là. Peut être parce qu’on lui avait répété des millions de fois. Dans le cas d’Oliver par contre, ,elle n’arrivait pas à se décider. Lui avait-il dit de se taire plus de fois qu’il ne l’avait traité de pécheresse ? Question très pertinente. Lyra tenta de réfléchir pour savoir quelle autre vie antérieure désastreuse Oliver avait pu avoir pour être toujours si méchant, mais pour l’instant, elle ne trouvait aucune réponse satisfaisante. De toute manière elle restait persuadée que si Oliver l’écoutait pour une fois au lieu d’attendre que ce soit son tour de lui répondre des horreurs, il deviendrait vraiment plus calme et sociable. Peut être devrait-elle l’initier au yoga ? Même si au fond, elle doutait de sa souplesse et de sa capacité à faire n’importe quoi de divertissant. Ce n’était pas le genre à aller dans le bureau de Snyder comme son Manu chéri, par exemple.

J’ai pas envie de me taire. Et toi tu devrais me parler plus gentiment je trouve. Et essayer le yoga, ça te rendrait plus agréable. Tu veux que je te montre comment on fait pour bien respirer ? Par contre j’parie que t’es pas assez souple.

Et voilà, encore une fois elle en avait trop dit. Le pire c’est que Lyra parlait toujours innocemment et ne souhaitait pas franchement vexer son interlocuteur. Elle ne savait juste pas comment se tenir en société ou se rendre compte que certaines chose ne se disaient pas. Etant donné qu’elle était passée en mode boudage, Lyra se contenta d’avancer aussi vite que ses jambes trop maigres le lui permettait avant d’arriver enfin jusqu’à sa salle de classe, persuadée qu’elle ne la retrouverait jamais dans cette université immense. C’était décidé, elle n’allait plus lâcher Oliver qui devrait la guider tous les matins. Et puis si il ne voulait pas elle le persuaderait que c’était ce qu’un bon chrétien ferait. Hum, Moïse avait bien guidé son peuple, non ? Ouais, en fait il était peut être pas vraiment chrétien mais c’était tout comme. Alors qu’elle repensa à l’image hilarante d’Oliver en Joseph, Lyra effaça son début de sourire pour une mine plus que surprise par sa prise de parole, encore une fois droite et ultra directive. Il parlait comme son père. Enfin comme son père quand il daignait lui adresser la parole, ce qui était rare depuis qu’elle était devenue une fille indigne au bord du déshéritement. Lyra qui était toujours super zen eut tout à coup l’air super anxieuse à l’idée d’aller chez Oliver. Dans SA maison. Elle était persuadée qu’il allait encore la rabaisser et montrer à sa famille à quel point elle était idiote. En plus elle était végétarienne. Obligé, il y aurait de la viande au dîner. Mon dieu. Si ce n’était pas pour voir Oliver dessiner, elle aurait pretexté un empêchement. Comme… la signature d’une pétition contre la chasse aux phoques. C’était un argument béton.

Tu es sûr ?! Je veux dire… Merci. Tu viendras me chercher ici, hein, j’ai peur de me perdre. Et est-ce qu’il faut que je mette une robe ?! Manu m’a aidé à en choisir une quand j’ai dû aller à un dîner barbant chez mes parents en Angleterre. Il y avait toute la noblesse et la Reine et tout et tout parce qu’ils l’ont anobli ou je sais pas quoi. D’ailleurs mon frère arrêtait pas de me mettre des coups de pied sous la table pour ne pas que je prenne la parole. Tu ne feras pas pareil, promis ?! Et je mange pas trop de viande, tes parents vont pas me détester à cause de ça ? Et t’es sûr que c’est une bonne idée ? Sinon je pourrais aussi passer par la fenêtre pour que tu me dessines et repartir sans que personne ne me voie, non ? Comme ça j’aurai pas besoin d’être présentable comme tu dis et tu auras pas honte de moi. Non, je voulais rien d’autre. Merci de m’avoir montré ma salle de classe.

Oui Lyra était légèrement flippée à l’idée de ce repas, au cas où ça ne se voyait pas. Sur ces bonnes paroles, elle adressa un grand sourire à Oliver qu’elle décida d’arrêter de bouder l’espace d’un moment avant de se faufiler dans sa salle de classe parmi des élèves aux airs tous aussi allumés les uns que les autres. Voilà qui promettait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oliver
Taré de Dieu
Taré de Dieu
avatar

Nombre de messages : 130
Côté coeur : Lyra
Date d'inscription : 11/07/2006

MessageSujet: Re: La rentrée... en retard.   Mer 26 Sep - 1:49

Lyra était tellement pénible avec ses trucs de hippie déglingée. Le yoga était selon lui une perte de temps et un sport pour les gens prétentieux et fainéant. Comme il ne voulait pas déclancher une nouvelle guerre - pour une fois - il garda ses pensées pour lui. Oliver hocha la tête catégorique. Comme si il n'avait jamais été sûr de quelque chose dans toute sa vie. Son avenir entier était tracé et même si ce dîner improvisait était une idée qu'elle peut étonnante connaissant son caractère et son aversion pour Lyra, il lui permettrait au moins de voir Lyra évoluer dans un cadre plus civilisé. Peut-être que ses parents allaient l'adorer et... et ? Est ce qu'il était en train de présenter sa nouvelle copine à ses parents ? Oliver venait de réaliser que son invitation n'avait rien de désintéressé. Peut-être que ce dîner lui ouvrirait peut-être les yeux et le ferrait définitivement oublier ce qui s'était passé avec Lyra à Saint Laurent. Ces derniers allaient probablement la détester et trouver des arguments géniaux pour qu'il la rehaisse de nouveau. Mais si le contraire se produisait ? Il savait que Lyra savait se montrer adorable et qu'elle arrivait à charmer n'importe qui à commencer par lui. Oui même cette agaçante manie de trop parler était charmante.Oliver regarda sa bague de fiançailles en soupirant. Il devrait peut-être même inviter Tayra. Oliver eut un petit sourire et leva la tête vers Lyra. Il savait ce que c'était d'être mis à l'écart de sa famille.

- Je n'aurais jamais honte de toi. Je veux dire... Tu vois... On est amis enfin presque quand tu n'es pas insolente et quand tu gardes ton raton laveur loin de moi. Et les amis s'accepte comme on est. Reste comme tu es.

Oliver reprit son visage méchant et ses airs supérieurs et quitta Lyra qui venait d'entrer dans sa salle pour rejoindre la sienne en courant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyra
Adorablement déjantée
avatar

Nombre de messages : 879
Age : 30
Grade : Université, enfin peut être o_O
Côté coeur : J'aime tout le monde
Humeur-Mode/Chanson : Mode: Peace & Love / Where is my Mind ?
Date d'inscription : 20/08/2006

MessageSujet: Re: La rentrée... en retard.   Jeu 11 Oct - 0:57

[Boooon, je fais court pour conclure avant l'autre sujet xD Mais ça fait toujours un post en plus pour le concours. *Sort très loin*]


Lyra avait le cerveau qui - pour une fois - ne fonctionnait pas au ralenti, bien au contraire. Elle était carrément nerveuse à l'idée de ce repas et pensait subtilement à vider le contenu de son paquet de cigarettes aux plantes histoire de se relaxer un minimum. Bien sûr, elle aurait très bien pu ne pas s'y rendre et oublier mais ce n'était pas honnête, et si il y avait bien une seule qualité qu'elle possédait, c'était celle-ci. Evidemment, il n'était pas à exclure qu'elle oublie purement et simplement le rendez-vous fixé, tant il lui arrivait d'être tête en l'air et de se laisser facilement distraire par tout et n'importe quoi... Pourtant, Lyra était persuadée qu'elle n'oublierait pas le noeud qu'elle avait dans la gorge, elle qui était d'habitude toujours si détendue. Même le dîner en compagnie de la haute société Anglaise l'avait moins impressionnée. Peut être parce qu'elle savait que pour ces gens là, elle était trop différente et tout bonnement transparente. Peut être. Ou alors tout simplement parce qu'elle n'avait pas envie de décevoir Oliver. La réplique de celui-ci lui arracha un sourire enfantin et elle sautilla légèrement sur place au mot "amis". Oui, elle adorait savoir que les gens l'appréciaient et qu'elle pouvait compter sur eux. Encore une fois parce que cette affection là, elle ne l'avait jamais franchement reçue. Lyra le serra spontanément dans ses bras tout en réfléchissant tout de même à la tenue qui pourrait être appropriée et qui ne la ferait pas passer pour une fille totalement à l'ouest - même si elle l'était, en fait.

C'est vrai ?! Ca me fait vraiment plaisir de te l'entendre dire. Bon je dois y aller sinon ils vont ENCORE commencer sans moi. Je serai pas en retard, promis !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La rentrée... en retard.   

Revenir en haut Aller en bas
 
La rentrée... en retard.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un mois de retard pour la rentrée
» [THEME - PV] J'ai raté mon entrée à défaut de ma rentrée !
» réveil en retard ou l'art d'avoir la honte (libre)
» Un costume bien taillé pour la rentrée
» Grand bal de rentrée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Degrassi RPG :: To Higher Education :: Toronto Universities :: Saint Georges-
Sauter vers: